CRYPTO-SCIENCE

Tout ce qui est caché du savoir commun.

Articles de la catégorie « cryptomilitaris »

Le missile M-51 est le nouveau missile balistique tiré des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins français. Au-dela de la polémique politique le concernant, ce missile innove quand à la forme de sa coiffe. On y distingue un « mât ».

Les explications trouvées jusqu'ici restent évasives sur la fonction du mât surplombant la coiffe. Effectivement la coiffe est bien large et n'a plus la forme classique en ogive, elle permet un gain de place évident mais n'est pas vraiment aérodynamique.

Au-dessus le mât se termine par une sorte de disque plat, les missiles Trident américains ont également ce mât visible sur les photos.

Les informations glanées ici et là tendent à indiquer à un simple système réducteur passif de trainée.

Mais le disque possède des orifices ou des buses sur la tranche dont on ne connait pas d'informations sur sa fonction. Cela semble indiquer un système actif et il peut s'agir de moteurs fusées pour diriger plus efficacement l'engin, mais également d'une injection d'un plasma gazeux, qui a la double fonction de protéger l'engin d'une attaque par faisceau à énergie dirigée et éventuellement d'améliorer la pénétration dans l'atmosphère (mais devient inutile au fur et à mesure de la prise d'altitude). Mais peut également améliorer la furtivité du missile en absorbant les ondes électromagnétiques des radars.

Une chose remarquable est de voir que des photos d'OVNI dans le cas d'engins supposés extraterrestres ont au moins pour deux d'entre elles, ce genre de mât, qui ressemble fortement à ceux de nos missiles surtout que les OVNI de forme discoidale volent dans le sens de l'axe central, et non pas dans le sens de la tranche, c'est ce que rapportent les témoignages.

L'observation et la collecte de données ou la rétroingénierie par des scientifiques militaires permettent la suprématie technologique.
C'est l'exemple magistral de la retombée militaire qui montre que les OVNIs sont un sujet sérieux et qui resteront dans le domaine du très secret défense jusqu'à nouvel ordre.

 

Ci-dessous en 1954 près de Rouen (photo du haut) et McMinnville en Oregon en 1950:

Quelque temps avant cet article est apparu une spirale au dessus du Moyen-orient, À Tel-Aviv, Téhéran, Damas ou Amman est apparue dans le ciel, aux environs de 19 h 45, une spirale de lumière tourbillonnante le jeudi 7 juin 2012. En même temps qu'un tir d'essai parti de Russie, un missile Boulava modifié fut lancé par un sous-marin russe en Méditerranée 

Lors d'un tir de missile testé précédemment, la toute première spirale fut une perte de contrôle du vol mais cela a montré un truc inédit: Les gaz d'échappement ont fait un écran radar, avec le plasma des gaz éjectés. Du coup les autres tirs spiralés furent la mise au point d'une version de missile brouilleur contre le bouclier radar américain. Le missile tournoie en diffusant des nanoparticules qui sont facilement ionisées soit par des installations au sol soit naturellement faisant alors un «paravent géant» de plasma absorbant les ondes radars. Partent ensuite les missiles nucléaires qui traverseront ce bouclier prenant par surprise les radars ennemis. La surprise ne vient pas de la décision d'attaquer, mais de prévoir la destination des têtes nucléaires, car elles sont visible aux radars du NORAD qu'après être sorti de ce voile de gaz interdisant au bouclier antimissile de calculer les trajectoires d'interceptions car trop près, trop tard. Voici donc un autre façon d'absorber les ondes radars, non plus à l'échelle du missile mais dans un grand volume de l'espace aérien. Les russes ont -de facto- rendu le bouclier antimissile des USA complètement inefficace et ramène la dissuasion nucléaire à son rôle premier.
On a une déclaration de Poutine qui dit que les russes vont plancher sur des systèmes de frappes pouvant percer n'importe quelle défense anti-missile: En langage diplomatique "c'est déjà opérationnel": 

Heureusement car si les USA avait réalisé ce bouclier antimissile global très couteux, alors la tentation de tirer les premiers était possible, en sachant que la contre attaque russe sera détruite.

 

Aucun commentaire

La princesse Kaguya (Mise à jour)

06 juin 2014

cryptowebmestre

Sur le net depuis des années court une vidéo censée être la mission secrète Apollo 20 qui officiellement n'a jamais existé dont le but était de récupérer des éléments de preuve extraterrestre.

 

 
On y voit une femme humanoïde avec les yeux bridés apparemment momifiée, transportée dans ce qui semble être une mission commune russo-américaine, une autre image la montre avec un étrange appareillage sur le visage.
 
 
 
Les blogs et forums l'appelent la Mona Lisa, mais pour moi si toute cette histoire tient la route, je l'appellerais plutôt la princesse Kaguya.
Il y a y un vieux poème japonais et un autre très similaire tibétain qui parle d'une princesse trouvée dans une mystérieuse plante de bambou reluisante (Capsule de sauvetage cylindrique ?) , elle est très petite, puis un jour, devenue adulte, elle est courtisée par les nobles parce que très belle, mais elle refuse et revendique son origine lunaire et doit retourner sur l'astre sélène.
Sa présence sur Terre n'est pas claire: Une punition ou pour y être protégée d'un danger.
L'humanoïde ramené dans ce qui semble être le module lunaire, montre un humanoïde assez petit qu'on pourrait penser être femelle et aux yeux bridé. Est-ce cette princesse ou un congénère de son espèce ?

Kaguya est aussi le nom de la mission japonaise lunaire (ancien nom de mission: Selene), c'est également le projet de ce qui pourrait être la plus grande construction mobile humaine, le plus grand navire de tous les temps: Princess Kaguya, un navire de 505 mètres de long et de 450000 tonneaux de jauge brute et pouvant embarquer 25000 personnes est un projet de Japan Contents Network dont le CEO est Hajime Tanaka.

Est ce pour faire reflet à ce qui semble être un énorme vaisseau détecté sur la face cachée de la Lune d'ou semble venir l'humanoïde ?
 
 
 
Comparatif de photos entre celle prise par l'hypothétique mission Apollo 20 et une autre prise d'Apollo 15 :
 
Une autre photo montre quasiment plus rien, tout cela reste trop imprécis pour se prononcer:
 
Alors que penser de la scène finale de la cité lunaire qui serait filmé par un des astronautes d'Apollo 20 ?!
Vidéo trouvée: https://www.youtube.com/watch?v=kdnK2a7lqqg
Vidéo plus détaillée du visage: https://www.youtube.com/watch?v=hnVOp1dYro4
 
Merci de m'écrire si les vidéos citées n'existent plus, afin d'y remédier- Page contact.

13 commentaires

Soutiens aux transfuges, dissidents et insoumis.

05 juillet 2013

cryptowebmestre

       

Lire la suite

Aucun commentaire

L'hypothèse développée ci-après n'engagent que l'auteur de ce site et reste spéculative, néanmoins je vous demande de réfléchir sur ce qui y est décrit. Comme un puzzle ou un dossier d'instruction cette enquête est permanente.

AVERTISSEMENT: Ces textes et les liens étant susceptibles d'être censurés un jour, je vous conseille de capturer ces pages.

Rappel de la puissance énergétique de l'antimatière (Source Science et Vie n°942)
Echelle: 1 = 28500 kilojoules d'énergie dégagée par kilogramme de carburant.
Classique = 1
La réaction chimique entre l'oxygène et l'hydrogène dégage de l'énergie et produit de l'eau.
Fission = 30 000
La fission est la “coupure” d'un atome lourd (U235) en deux fragments plus légers avec dégagement d'énergie.
Fusion = 200 000
Avec 4 atomes d'hydrogène, on peut obtenir (après quelques étapes intermédiaire) un atome d'hélium avec dégagement d'énergie.
Antimatière = 30 000 000
La réaction la plus énergétique, car, dans la collision matière-antimatière, toute la masse est transformée en énergie.

Le vrai visage de la simulation

André Gsponer

Colloque AMFPGN/ASCREN
(Les actes du colloque sont à demander à l'AMFPGN) Assemblée Nationale
Paris, le 26 janvier 1996 

 

Ce document a été élaboré par André Gsponer, physicien nucléaire des hautes énergies décédé le 30 mars 2009 au lendemain de son 61ème anniversaire. Il fut un pacifiste convaincu, et Directeur de l'ISRI (Independent Scientific Resarch Institute) à Genève. Paix à son âme.

Lire la suite

Aucun commentaire

Fil RSS des articles de cette catégorie