CRYPTO-SCIENCE

Tout ce qui est caché du savoir commun.

Articles marqués du mot clé « brouillage »

Le missile M-51 est le nouveau missile balistique tiré des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins français. Au-dela de la polémique politique le concernant, ce missile innove quand à la forme de sa coiffe. On y distingue un « mât ».

Les explications trouvées jusqu'ici restent évasives sur la fonction du mât surplombant la coiffe. Effectivement la coiffe est bien large et n'a plus la forme classique en ogive, elle permet un gain de place évident mais n'est pas vraiment aérodynamique.

Au-dessus le mât se termine par une sorte de disque plat, les missiles Trident américains ont également ce mât visible sur les photos.

Les informations glanées ici et là tendent à indiquer à un simple système réducteur passif de trainée.

Mais le disque possède des orifices ou des buses sur la tranche dont on ne connait pas d'informations sur sa fonction. Cela semble indiquer un système actif et il peut s'agir de moteurs fusées pour diriger plus efficacement l'engin, mais également d'une injection d'un plasma gazeux, qui a la double fonction de protéger l'engin d'une attaque par faisceau à énergie dirigée et éventuellement d'améliorer la pénétration dans l'atmosphère (mais devient inutile au fur et à mesure de la prise d'altitude). Mais peut également améliorer la furtivité du missile en absorbant les ondes électromagnétiques des radars.

Une chose remarquable est de voir que des photos d'OVNI dans le cas d'engins supposés extraterrestres ont au moins pour deux d'entre elles, ce genre de mât, qui ressemble fortement à ceux de nos missiles surtout que les OVNI de forme discoidale volent dans le sens de l'axe central, et non pas dans le sens de la tranche, c'est ce que rapportent les témoignages.

L'observation et la collecte de données ou la rétroingénierie par des scientifiques militaires permettent la suprématie technologique.
C'est l'exemple magistral de la retombée militaire qui montre que les OVNIs sont un sujet sérieux et qui resteront dans le domaine du très secret défense jusqu'à nouvel ordre.

 

Ci-dessous en 1954 près de Rouen (photo du haut) et McMinnville en Oregon en 1950:

Quelque temps avant cet article est apparu une spirale au dessus du Moyen-orient, À Tel-Aviv, Téhéran, Damas ou Amman est apparue dans le ciel, aux environs de 19 h 45, une spirale de lumière tourbillonnante le jeudi 7 juin 2012. En même temps qu'un tir d'essai parti de Russie, un missile Boulava modifié fut lancé par un sous-marin russe en Méditerranée 

Lors d'un tir de missile testé précédemment, la toute première spirale fut une perte de contrôle du vol mais cela a montré un truc inédit: Les gaz d'échappement ont fait un écran radar, avec le plasma des gaz éjectés. Du coup les autres tirs spiralés furent la mise au point d'une version de missile brouilleur contre le bouclier radar américain. Le missile tournoie en diffusant des nanoparticules qui sont facilement ionisées soit par des installations au sol soit naturellement faisant alors un «paravent géant» de plasma absorbant les ondes radars. Partent ensuite les missiles nucléaires qui traverseront ce bouclier prenant par surprise les radars ennemis. La surprise ne vient pas de la décision d'attaquer, mais de prévoir la destination des têtes nucléaires, car elles sont visible aux radars du NORAD qu'après être sorti de ce voile de gaz interdisant au bouclier antimissile de calculer les trajectoires d'interceptions car trop près, trop tard. Voici donc un autre façon d'absorber les ondes radars, non plus à l'échelle du missile mais dans un grand volume de l'espace aérien. Les russes ont -de facto- rendu le bouclier antimissile des USA complètement inefficace et ramène la dissuasion nucléaire à son rôle premier.
On a une déclaration de Poutine qui dit que les russes vont plancher sur des systèmes de frappes pouvant percer n'importe quelle défense anti-missile: En langage diplomatique "c'est déjà opérationnel": 

Heureusement car si les USA avait réalisé ce bouclier antimissile global très couteux, alors la tentation de tirer les premiers était possible, en sachant que la contre attaque russe sera détruite.

 

Aucun commentaire